La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Using the COSMIC functional size measurement method (ISO 19761) as a software requirements improvement mechanism

Trudel, Sylvie (2012). Using the COSMIC functional size measurement method (ISO 19761) as a software requirements improvement mechanism. Thèse de doctorat électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (846kB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (5MB) | Prévisualisation

Résumé

This research project investigates the contribution of the COSMIC software functional size measurement method (ISO 19761) to identify defects in functional requirements. The functional size measurer has to understand and interpret the functional requirements used in c input to the measurement process. Industry requirements are typically written in natural language and are prone to ambiguities: therefore, interpretation errors do happen. Errors in functional requirements affect the cost of subsequent steps of the software life cycle through rework when these errors are detected and corrected. Organizations then apply review and inspection techniques to detect errors in requirements. However, these techniques do not detect all defects in a single cycle of review or inspection, leaving a number of residual defects in the requirements document. Notwithstanding the application of such techniques, a measurer using the COSMIC method can identify defects in the functional requirements that do not clearly define the elements required as input to the measurement activity.

The objectives of this research project are to quantify the efficiency and effectiveness (in terms of unit cost) when using the COSMIC method as a technique for identifying defects in these functional specifications, comparing the results with an inspection method. The efficiency and unit costs are computed using the number of defects identified and the effort to do so.

Results show that, on average, a measurer participating in an inspection finds a number of defects similar to the number of defects found by the addition of an inspector, maintaining the efficiency. The average unit cost increases slightly as the effort is slightly higher, except that for this cost, the project gets the software functional size usable for estimation, benchmarking, and process improvement monitoring. Without the identification of defects, the functional size measurement is considered as a management cost. With the additional benefit of the identification of defects, the functional size measurement creates added value in terms of rework costs savings since the defects identified by a measurer can be corrected earlier in the development cycle.

In the experiments with experts and practitioners whose experience was limited, it was also observed that the practitioners newly trained to functional size measurement faced several challenges which impacted the quality of their measurement results. Therefore, this research project also contributed in defining requirements for the training of measurers.

Titre traduit

Utilisation de la méthode de mesure de la taille fonctionnelle COSMIC (ISO 19761) comme mécanisme d'amélioration de la qualité des exigences fonctionnelles des logiciels

Résumé traduit

Ce projet de recherche porte sur la contribution de l’utilisation de la méthode COSMIC (ISO 19761) de mesure de la taille fonctionnelle du logiciel à l’identification des défauts dans les spécifications fonctionnelles. Le mesureur de la taille fonctionnelle doit comprendre et interpréter les exigences fonctionnelles servant d’intrant à un mesurage. Dans l’industrie ces exigences sont typiquement écrites en langage naturel et sont propices aux ambigüités: des erreurs d’interprétation peuvent donc en découler. Les erreurs dans les spécifications fonctionnelles affectent le coût des étapes subséquentes du cycle de développement et d’évolution du logiciel: du travail additionnel est requis lorsque ces erreurs sont détectées et doivent être corrigées. Les organisations appliquent alors des techniques de revue et d’inspection permettant de détecter les erreurs dans les spécifications. Toutefois, ces techniques ne permettent pas de détecter l’ensemble des défauts dans un seul cycle de revue ou d’inspection, laissant ainsi un certain nombre de défauts résiduels dans le document de spécifications. Nonobstant l’application de telles techniques, un mesureur appliquant la méthode COSMIC peut identifier des défauts dans les spécifications fonctionnelles lorsque celles-ci ne définissent pas lairement les éléments attendus en intrant au mesurage.

Les objectifs de ce projet de recherche sont de quantifier l’efficience et l’efficacité (coût unitaire) de l’utilisation de la méthode COSMIC en tant que mécanisme d’identification des défauts dans ces spécifications fonctionnelles, en comparant les résultats avec une approche d’inspection. L’efficacité et le coût unitaire sont établis à partir du nombre de défauts identifiés et de l’effort pour y parvenir.

Les résultats démontrent que, en moyenne, les mesureurs participant à une inspection trouvent un nombre de défauts similaire à celui obtenu par l’ajout d’un inspecteur, ce qui maintient l’efficacité. En moyenne, le coût unitaire augmente légèrement puisque l’effort est légèrement supérieur, sauf qu’en plus, à ce coût, le projet obtient une mesure de la taille fonctionnelle utilisable à des fins d’estimation, d’étalonnage et de supervision des améliorations de processus. Sans l’apport d’identification des défauts, le mesurage de la taille fonctionnelle est considéré comme un coût de gestion. Avec l’identification des défauts de façon similaire à un inspecteur, le mesurage de la taille fonctionnelle peut alors être considéré comme un bénéfice qui crée de la valeur liée à l’économie de travail à refaire, puisque les défauts identifiés par un mesureur peuvent être corrigés relativement tôt dans le cycle de développement.

À partir des expérimentations avec des experts et des praticiens dont l’expérience était limitée, il a été de plus observé que les praticiens nouvellement formés à la mesure de la taille fonctionnelle rencontraient plusieurs défis liés à la qualité de leurs résultats de mesure. Ce projet de recherche a donc contribué aussi à définir des exigences liées à la formation des mesureurs.

Type de document: Mémoire ou thèse (Thèse de doctorat électronique)
Renseignements supplémentaires: "Thesis presented to École de technologie supérieure in partial fulfillment of the requirements for the degree of doctor of philosophy". Bibliogr. : f. [173]-177.
Mots-clés libres: Logiciels Qualité Contrôle Normes Logiciels Mesure 19761, COSMIC, Exigence, Fonctionnel, ISO, Taille
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Abran, Alain
Programme: Doctorat en génie > Génie
Date de dépôt: 05 juin 2012 20:50
Dernière modification: 08 mars 2017 01:45
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/1003

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...