La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Modèle dynamique d’amélioration : un cadre théorique permettant le succès des stratégies corporatives de résolution de problèmes et d'amélioration

Tétreault, Sylvain (2013). Modèle dynamique d’amélioration : un cadre théorique permettant le succès des stratégies corporatives de résolution de problèmes et d'amélioration. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (4MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Pourquoi les démarches de résolution de problèmes échouent-elles et comment éviter ces échecs? Cette recherche vise à comprendre le contexte dans lequel s’exerce la résolution de problèmes, les interrelations des facteurs qui l’influencent et enfin, l’approche à privilégier. Parmi les principaux sujets couverts, on retrouve la caractérisation des problèmes, les obstacles, les facteurs humains, la maturité des organisations ainsi que le mode d’intervention prescrit.

Initié en recherche-action, ce mémoire est le fruit d’une démarche exploratoire basée sur la littérature et sur les meilleures pratiques recensées en milieu industriel. Un des principaux résultats est que les éléments de contexte se regroupent en trois dimensions interdépendantes qui sont la situation problématique, le solutionneur et le processus de résolution de problèmes. Une métadimension, la gestion, prévoit l'évolution des trois premières dimensions dans le temps et selon le niveau de maturité.

Le principal constat est que les approches de résolution de problèmes conventionnelles focalisent l’énergie et les ressources sur la méthode et les outils. Ceci justifie le développement d’experts qui travaillent en retrait des opérations sur des problématiques compatibles avec les outils. L’évaluation et la priorisation des situations problématiques s’en trouvent donc négligées. De plus, l’auteur a identifié le délai d’intervention et la perception du contexte comme étant les deux principaux facteurs d’échec.

Nous prescrivons que, peu importe leur niveau de maturité, les organisations doivent :
1) réduire le temps de détection, de prise en charge et de résolution des problèmes;
2) aller constater, définir et mesurer les symptômes et les éléments des situations problématiques de façon exhaustive en équipes multidisciplinaires collaboratives, incluant les gens directement impliqués;
3) en toutes circonstances, aborder la résolution des situations problématiques avec une méthodologie simple visant l’analyse des causes, telle A3 ou 8D.

Titre traduit

The dynamic improvement model: a theorical framework that allows successfull corporate problem solving and improvement strategies

Résumé traduit

Why problem solving strategies fail and how to avoid these failures? This research aims to understand the context in which problem solving is conducted, the interrelationships of factors that influence it and, what would be the most successful approach to begin with. Among the main topics covered: characterization of problems, pitfalls, human factors, organizational maturity and modes of intervention.

Using the research action methodology, this thesis is the result of an exploratory research, based on the literature and best practices identified in industry. A key finding is that there are three mutually reinforcing dimensions behind the context; the problematic situation, the problem solver and the methodology. The management is a meta dimension that allows the first three to evolve, based on the maturity level.

The key finding is that conventional problem solving approaches emphasise energy and resources on the methodology and tools. This justifies the development of experts working on problems compatible with tools, far from the operations. The definition and prioritization of problematic situations are therefore neglected. In addition, the author has identified the response time and the perception of context as the two main factors of failure.

We prescribe that, regardless of the level of maturity, the organizations should:
1) reduce the time of detection, management and resolution of problems;
2) go see, exhaustively define and measure the components of symptoms and problematic situations in collaborative multidisciplinary teams, including people directly involved;
3) in all circumstances, address the resolution of problematic situations with a simple methodology aimed for root cause analysis such as A3 or 8D.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise en génie concentration personnalisée" Bibliogr. : f. [183]-193.
Mots-clés libres: Amélioration continue. Résolution de problème. Résolution de problème - Méthodologie. Qualité - Contrôle. Six Sigma. Équipes de travail. compétences au travail d’équipe, compétence, modèle, organisation
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Rioux, Michel
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie
Date de dépôt: 17 avr. 2013 19:21
Dernière modification: 10 mars 2017 22:19
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/1155

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...