La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Évaluation de l'utilisation des matières organiques résiduelles comme source d'énergie pour le secteur des transports

Lagacé, Édith (2017). Évaluation de l'utilisation des matières organiques résiduelles comme source d'énergie pour le secteur des transports. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (698kB) | Prévisualisation

Résumé

Le secteur des transports est la principale source de gaz à effet de serre du Québec avec plus 37 % des émissions. La présente étude vise à comparer des scénarios de sources utilisant diverses sources d’énergie en incluant la valorisation des matières organiques (MO) québécoise comme filière énergétique pour le secteurs des transports. La biométhanisation produit du biogaz qui est utilisé comme source énergétique pour les véhicules.

L’outil d’analyse de cycle de vie évalue les scénarios sur la base d’une voiture de catégorie compacte de style Honda Civic coupé se déplaçant sur une distance de 100 km afin d’identifier le scénario le moins dommageables pour l’environnement. Cinq scénarios sont comparés selon des indicateurs d’impacts et de dommages. Les voitures à combustibles fossiles causent le plus de dommage dans les catégories : santé humaine, qualité de l’écosystème et ressources. La hiérarchie des scénarios s’avère semblable en comparant ces dommages avec une autre méthode. La fonction opération de la voiture cause davantage d’impacts que les fonctions de fabrication et de maintenance pour chacun des scénarios excepté les voitures électriques. La batterie est responsable de 60 % des impacts des voitures électriques. L’application des scénarios sur l’ensemble du parc automobile québécois permet de conclure que des MO générées par tous les secteurs d’activités économiques permettent de produire assez d’énergie renouvelable pour alimenter au maximum 8,5 % du parc.

De plus, il faut éviter le transfert les émissions à une autre sphère environnementale, déplaçant ainsi la problématique. En plus de devoir améliorer l’efficience de la source d’énergie, il faut permettre au parc automobile de se libérer des énergies fossiles.

Titre traduit

Evaluation of the use of residual organic waste as a source of energy for the transport sector

Résumé traduit

Transport sector is the first greenhouse gas emission source in Quebec with more than 37 % of atmospheric emissions. The present research intends to compare different sources of energy including the recovery of organic waste (OW) as an energy option. Methanisation turns OW into energy producing biogas.

Life cycle assessment evaluates the scenarios based on a Honda Civic coupé, driven on a distance of 100 km to identify the least damaging for environment. The five scenarios are compared using impacts indicators and damages indicators. Fuel vehicles cause more damages in these categories: human health, ecosystem quality and resources. Comparing these damages with those obtained using a second method, a similar hierarchy of the scenarios is observed despite different problem categories. First, according to problem categories, it is established that the battery is responsible of 60 % of the impact of electric vehicles. Then, operation function cause more environmental damages than manufacturing and maintenance in each scenario except electric car. If applied on the entire motor vehicle fleet of the province of Quebec, the scenarios allow concluding that the entire OW created by all sectors of economic activities can produce enough renewable energy to feed 8,5 % of these vehicles at the most.

Moreover, it’s necessary to avoid the transfer of emissions to another environment space, thus shifting the problematic. Aside from improving the efficiency of the source of energy, it is important to free the motor vehicle fleet from its dependency on fossil sources of energy.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise avec mémoire en génie de l'environnement". Bibliographie : pages 79-86.
Mots-clés libres: Automobiles Carburants Consommation Aspect de l'environnement. Biogaz. Coût du cycle de vie. Véhicules automobiles Carburants Consommation Aspect de l'environnement. Transports routiers Aspect de l'environnement. analyse, gestion des matières organiques
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Glaus, Mathias
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie de l'environnement
Date de dépôt: 01 nov. 2017 16:28
Dernière modification: 01 nov. 2017 16:28
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/1946

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...