La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

L'ingénierie de la résilience pour une gestion durable, efficace et efficiente des risques émergents de SST dans le secteur manufacturier québécois

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Melanson, Annick (2018). L'ingénierie de la résilience pour une gestion durable, efficace et efficiente des risques émergents de SST dans le secteur manufacturier québécois. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (8MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (680kB) | Prévisualisation

Résumé

La prévention des accidents du travail est devenue un enjeu majeur pour les entreprises manufacturières d’aujourd’hui. Le contexte dans lequel ces entreprises évoluent crée des risques émergents de santé et sécurité pour lesquels les moyens de gestion et d’analyse ne sont pas toujours connus. Les méthodes de gestion et d’analyse de risques ont atteint une certainesaturation en ce qui concerne leur efficacité à analyser ces risques émergents. Cette etude expose la problématique de la gestion des risques émergents, principalement ceux issus du contexte organisationnel et humain. Elle considère l’approche de l’ingénierie de la resilience comme une façon novatrice de considérer la sécurité d’un système. L’étude est basée sur l’hypothèse selon laquelle les entreprises manufacturières auraient avantage à utiliser des méthodes complémentaires aux méthodes traditionnelles afin de considérer l’impact des risques émergents de niveau organisationnel et humain sur la sécurité de leur système. Les méthodes traditionnelles étant relativement limitées dans ce domaine.

Il s’agit d’une étude de cas d’une grande entreprise manufacturière québécoise établie depuis plusieurs décennies. Dans un premier temps, des entrevues semi-dirigées ont permis de développer le modèle Functional Resonance Analysis Method (FRAM) pour le secteur de l’entreprise sous-étude. Des observations directes sur le terrain ont permis de compléter le modèle. Les données recueillies ont permis de constater que le FRAM pouvait être utilisé pour modéliser le système manufacturier. Par la suite, une période d’analyse documentaire des données de l’entreprise a été effectuée. Cette analyse a permis d’effectuer une etude comparative entre la méthode utilisée par l’entreprise sous étude et le FRAM. Il en est ressorti l’importance pour les entreprises manufacturières d’aujourd’hui de considérer l’impact des risques émergents organisationnels et humains dans la gestion et l’analyse des risques. L’intégration des principes d’ingénierie de la résilience dans leur mode de gestion de la SST ne peut être que profitable pour mieux comprendre et anticiper le phénomène accidentel.

Titre traduit

Resilience engineering for an effectice OHS emerging risks management in the manufacturing sector

Résumé traduit

The prevention of workplace accidents has become a major issue for today's manufacturing companies. The context in which these companies evolve creates emerging health and safety risks for which the means of management and analysis are not always known. Risk management and risk analysis methods have reached saturation with regard to their effectiveness in analyzing these emerging risks. This study presents the issue of managing emerging risks, mainly those arising from the organizational and human context. It views the resilience engineering approach as an innovative way of looking at the safety of a system. The study is based on the assumption that manufacturing companies would benefit from using complementary methods to traditional methods to consider the impact of emerging risks at the organizational and human level on the safety of their systems. Traditional methods are relatively limited in this area.

This is a case study of a large Quebec manufacturing company established for several decades. First, semi-structured interviews led to the development of the FRAM model for the understudy company sector. Direct observations in the field completed the model. The data collected indicated that FRAM could be used to model the manufacturing system. Subsequently, a period of documentary analysis of the company's data was carried out. This analysis made it possible to carry out a comparative study between the method used by the company under study and the FRAM. It revealed the importance for today's manufacturing companies to consider the impact of emerging organizational and human risks in risk management and risk analysis. The integration of the principles of resilience engineering into their OSH management mode can only be beneficial to better understand and anticipate the accidental phenomenon.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire par articles présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise avec mémoire en génie mécanique". Comprend des références bibliographiques (pages 95-98).
Mots-clés libres: ingénierie de la résilience, Functional Resonance Analysis Method (FRAM), gestion des risques, risques émergents
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Nadeau, Sylvie
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie
Date de dépôt: 19 févr. 2019 17:16
Dernière modification: 19 févr. 2019 17:16
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/2204

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt