La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Implementing self-service business analytics in support of lean manufacturing initiatives

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Lizotte-Latendresse, Simon (2019). Implementing self-service business analytics in support of lean manufacturing initiatives. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (10MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Continuous improvement (CI) programs such as Lean Six Sigma (LSS) are the cornerstones of many high-performance corporate cultures. However, numerous obstacles can arise when comes the time to implement and sustain improvements – high failure rates are reported for CI programs. Leveraging existing information systems (IS) can be an obstacle for lean manufacturing initiatives in environments where data is fragmented across multiple databases of Enterprise Resource Planning (ERP) and Manufacturing Execution Systems (MES).

Self-service business analytics (SSBA) provide the flexibility required to unify fragmented data with minimal turnaround, which makes this class of software ideal for managers piloting lean manufacturing initiatives. SSBA can enable the managers themselves to design and redesign suitable metrics throughout the typical three to six months duration of LSS projects.

The main goal of this study is to propose an implementation framework for SSBA supporting lean manufacturing initiatives. This prescriptive framework is designed to guide managers in maximizing results and minimizing delays – making the project successful.

To achieve this goal, a Design Science Research (DSR) methodology involving an industrial case study is carried out. First, a systematic literature review is conducted, which establishes a research base and highlights research gaps. Then, an implementation workflow is designed for SSBA. Next, this workflow is applied and evaluated at the case company – the Canadian division of an international steel parts manufacturing company with about 15000 employees worldwide. Lessons learned are then outlined and integrated to yield a generalizable implementation framework backed by empirical evidence in manufacturing.

Quantitative evaluation survey results for the implementation case study were above the threshold set. Qualitative observations reveal positive impacts of SSBA supporting lean manufacturing through improved inter-departmental communication leading to better operational decision making.

Titre traduit

Implémentation d’analytiques d’affaire libre-service pour supporter les initiatives en opérations épurées dans les environnements manufacturiers

Résumé traduit

Les programmes d’amélioration continue tels que Lean Six Sigma (LSS) sont les pierres angulaires de nombreuses cultures d’entreprise à haute performance. Toutefois, plusieurs obstacles peuvent se dresser quand vient le temps d’implémenter et de pérenniser des amélioration – de hauts taux d’échec sont rapportés en amélioration continue. La mise à profit des systèmes d’information (SI) existants peut se révéler être un obstacle dans les environnements où les données sont fragmentées entre les multiples bases de données des progiciels de gestion intégrés et des systèmes d’exécution de la production.

Les analytiques d’affaire libre-service (AALS) offrent la flexibilité requise pour unifier de telles données fragmentées avec des temps de cycle minimaux, ce qui en fait la classe de logiciel idéale pour les gestionnaires pilotant des projets d’opérations épurées en milieu manufacturiers. Les AALS peuvent permettre aux gestionnaires de concevoir et réajuster des métriques convenables tout au cours de la durée typique de trois à six mois d’un projet LSS.

Le but principal de cette étude est de proposer un cadre pour l’implémentation d’AALS supportant les initiatives d’opérations épurées en milieux manufacturiers. Ce cadre de nature prescriptive est conçu pour guider les gestionnaires en ce qui a trait à maximiser les résultats et minimiser les délais – faire du projet un succès.

Pour atteindre ce but, une méthodologie de sciences de la conception impliquant une étude de cas industrielle est réalisée. En un premier temps, une revue de littérature systématique est exécutée, établissant une base pour la recherche et mettant en évidence les lacunes dans l’état de l’art. Puis, un modèle d’implémentation est conçu pour les AALS. Ce modèle est appliqué et évalué à l’usine partenaire, division canadienne d’une entreprise internationale fabriquant des pièces d’acier et disposant d’environ 15000 employés à travers le monde. Les leçons apprises sont ensuite étayées et intégrées pour produire un cadre d’implémentation généralisable appuyé par l’étude empirique en milieu manufacturier.

Les résultats quantitatifs du sondage d’évaluation sont supérieurs au seuil initialement défini. Des observations qualitatives en entreprise révèlent les impacts positifs de l’utilisation d’AALS supportant les opérations épurées dans les environnements manufacturiers – une communication interdépartementale accrue améliorant la prise de décision opérationnelle.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Manuscript-based thesis presented to École de technologie supérieure in partial fulfillment for a master's degree with thesis in mechanical engineering". Comprend des références bibliographiques (pages 97-102).
Mots-clés libres: étude de cas, conception de systèmes d’information, analytiques d’affaire libre-service, implémentation, opérations épurées, BPMN, sciences de la conception
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Beauregard, Yvan
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie mécanique
Date de dépôt: 14 mars 2019 20:25
Dernière modification: 26 mars 2019 16:25
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/2235

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt