La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Une méthode d'évaluation environnementale pour la réhabilitation des friches industrielles

Téléchargements

Téléchargements par mois depuis la dernière année

Plus de statistiques...

Cappai, Francesco (2019). Une méthode d'évaluation environnementale pour la réhabilitation des friches industrielles. Thèse de doctorat électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (11MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

L’aménagement urbain s’oriente actuellement vers une démarche de développement durable, car les villes sont de plus en plus étouffées par des problèmes de pollution de l’air, des problèmes sociaux et ils cherchent un créneau dans un aménagement réfléchi pour atténuer ces problèmes. C’est à travers les projets à l’échelle locale, tels que les quartiers durables, que sont initiées et appliquées les politiques des collectivités en la matière. L’utilisation d’indicateurs dans les processus d’expansion ou de densification des villes peuvent influencer les choix des objectifs des projets. En effet, ils peuvent être adaptés aux attentes locales pour mieux tenir compte des particularités de certaines zones urbaines. C’est le cas de la réutilisation des friches industrielles, où le manque d’un processus de participation antérieure et un manque d’évaluation ex ante et ex post de ces types de projets peuvent mener à un échec.

Le but principal de la recherche est d’identifier les indicateurs qui sont à la fois capables de favoriser l’intégration de la notion de la durabilité, mais qui sont aussi suffisamment flexibles pour être en mesure de s’adapter à la complexité des contextes locaux des projets de quartiers durables ou des contextes particuliers (les friches industrielles). Les travaux effectués ont permis de confirmer qu’il y a une absence d’approches systématiques et structurées dans la littérature scientifique visant à définir les caractéristiques de la collaboration entre les futurs résidents et les organismes locaux pour la réhabilitation des friches industrielles. Ainsi, les études ont permis de mettre en place une approche méthodologique qu’intègre des indicateurs locaux liés aux composantes environnementale, sociale et économique. Le manque d’utilisation d’indicateurs locaux peut conduire à une absence d’appropriation et d’engagement des futurs résidents dans la démarche de développement durable.

Cette recherche propose une méthode d'évaluation dérivée d’une analyse des méthodes utilisées dans les projets de développement urbain durable. Il consiste en une méthode à multiples niveaux qui décrit les relations entre les parties prenantes et la mise en oeuvre d’un outil d’évaluation pour la contextualisation des friches industrielles au reste du territoire selon les attentes locales et les objectifs de durabilité. Cette approche vise à faciliter la participation entre toutes les parties prenantes à gérer et évaluer les projets de revitalisation d’une friche industrielle par l’utilisation de l’outil d’évaluation construit dans le cadre précis de cette recherche. Les résultats de la recherche ont démontré que l’utilisation d’indicateurs locaux (35 indicateurs identifiés dans la méthode proposée) améliore la contextualisation du projet au tissu urbain existant. De même, dans le processus d’individuation des parties prenantes, la méthode inclus 8 groupes d’acteurs qui partagent leur expertise dans le processus de la prise de décision pour augmenter le succès du projet et l’acceptation de la communauté. En plus dans le cycle du projet, la méthode d’évaluation inclus 3 étapes essentielles pour l’évaluation du projet, cela implique une évaluation en continu pour atteindre les objectifs du projet et attendre les objectif de durabilité.

Titre traduit

An environmental assessment method for brownfield rehabilitation

Résumé traduit

Urban planning is currently moving towards a sustainable development approach, as cities are increasingly stifled with problems of air pollution, social problems and they are looking for a niche in a thoughtful development to alleviate these problems. It is through local projects, such as sustainable neighborhoods, that community policies are initiated and implemented. The use of indicators in city expansion or densification processes can influence the choice of project objectives. Indeed, they can be adapted to local expectations to better take into account the particularities of certain urban areas. This is the case with the reuse of brownfield sites, where the lack of a previous participation process and a lack of ex-ante and ex-post evaluation of these types of projects can lead to failure. The lack of use of local indicators can lead to a lack of ownership and commitment of future residents in the sustainable development approach.

The main goal of our research is to identify indicators that are both capable of fostering the integration of the notion of sustainability, but which are also flexible enough to be able to adapt to the complexity of local contexts sustainable neighborhood projects or specific contexts (brownfields). The work carried out has confirmed that there is a lack of systematic and structured approaches in the scientific literature aimed at defining the characteristics of the collaboration between future residents and local organizations for the rehabilitation of industrial wastelands. As a result, a methodological approach has been developed that integrates local indicators related to the environmental, social and economic components.

This research proposes an evaluation method derived from an analysis of the methods used in urban development projects. It consists of a multi-level methodological approach that describes the relationships between stakeholders and the implementation of an assessment tool for brownfield contextualization to the rest of the territory according to local expectations and sustainability objectives. This approach aims to facilitate participation among all stakeholders in managing and evaluating brownfield revitalization projects with the evaluation tool built within the specific framework of this research. The results of the research have shown that the use of local indicators (35 indicators identified in the proposed method) improves the contextualization of the project to the existing urban fabric. Similarly, in the process of stakeholder individuation, the method includes 8 stakeholder groups that share their expertise in the decision-making process to increase project success and community acceptance. In addition to the project cycle, the evaluation method includes 3 essential steps for the evaluation of the project, this implies a continuous evaluation to meet the objectives of the project and meet for the objectives of sustainability.

Type de document: Mémoire ou thèse (Thèse de doctorat électronique)
Renseignements supplémentaires: "Thèses par articles présentée à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention du diplôme de doctorat". Comprend des références bibliographiques (pages 181-191).
Mots-clés libres: friche industrielle, indicateurs, outils d’évaluation, durabilité, aide à la décision
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Forgues, Daniel
Codirecteur:
Codirecteur
Glaus, Mathias
Programme: Doctorat en génie > Génie
Date de dépôt: 11 nov. 2019 21:03
Dernière modification: 11 nov. 2019 21:03
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/2396

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt