La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Étude de l'évolution du couvert nival sur un bassin versant québécois comme indicateur de changements climatiques

Coladon, Antonin (2010). Étude de l'évolution du couvert nival sur un bassin versant québécois comme indicateur de changements climatiques. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (9MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

L’impact des modifications d’accumulation, de durée et des propriétés du couvert neigeux au Québec est très varié et influe à la fois sur les risques d’avalanche, les charges de neige, les régimes thermiques des sols, l’industrie du ski, de l’agriculture, la production hydroélectrique, l’approvisionnement en eau potable ou la vie sauvage. En étant directement influencée par les températures et les précipitations, la couverture de neige intègre les modifications du climat et constitue également un indicateur efficace des changements climatiques.

L’hydrologie ainsi que les processus d’accumulation et de fonte de neige ont été simulés sur le bassin versant Gatineau avec l’aide du modèle hydrologique Hydrotel. L’extraction des données météorologiques simulées par le Modèle Régional Canadien du Climat (MRCC) a permis de simuler les différences de comportement de la neige entre 1961 et 2099. Une série de métriques spatiales et temporelles a été développée pour analyser les caractéristiques d’accumulation et de fonte de l’équivalent en eau de la neige (ÉEN) du manteau neigeux ainsi que les dynamiques de couverture du territoire.

Les simulations prévoient un déficit non négligeable des apports annuels moyens et maximums en ÉEN ainsi qu’un déclenchement de la fonte de plus en plus précoce à mesure que la projection s’éloigne dans le temps. La couverture permanente est notablement réduite en climat futur tandis que les durées de propagation et de disparition de la neige sur le territoire augmentent. Les variabilités interannuelles des dates du maximum d’ÉEN, de déclenchement de la fonte et de la disparition du couvert accroissent également. Les disparités spatiales semblent aussi plus notables, en particulier pour les dynamiques d’accumulation de la neige. Le suivi des modifications de la durée du couvert permanent ou de la couverture moyenne en avril sont proposées pour une potentielle campagne d’étude des changements climatiques sur cette région. L’utilisation d’un modèle plus précis est aussi suggérée afin de détecter les régions à plus haute sensibilité aux modifications du climat en fonction des caractéristiques de végétation entre autre.

Titre traduit

Use of snowpack modifications as a climate change indicator in a Quebec watershed

Résumé traduit

In Quebec with changes in the amount, duration and properties of snow having widespread influences e.g. avalanche risk, snow loads, ground thermal regimes, ski industry, agriculture, hydro-power production, fresh water supply, wildlife habitat. Snow cover is considered to be an effective climate integrator and a useful component to monitor since it responds to both temperature and precipitation.

The hydrological regime, including snow accumulation and ablation were simulated on the Gatineau watershed using the hydrological model Hydrotel. Meteorological data extracted from the Canadian Regional Climate Model (CRCM) allowed an assessment to be made of the watershed snow regime between 1961 and 2099. Several spatial and temporal metrics were developed in order to study the Snow Water Equivalent (SWE) accumulation and depletion characteristics and geographical coverage patterns.

The simulations reveal a significant deficit of the annual average and maximum in SWE and an early melting process. The permanent coverage is significantly reduced in a future climate while propagation and depletion of snow in the area both increase in time. The interannual variability of the times of maximum SWE, snowmelt initiation and disappearance of the snow cover also increases. The spatial disparities seem to be more significant, especially for the dynamics of snow accumulation. Tracking changes in the duration of the permanent cover in April is proposed for monitoring climate change at the watershed scale. Using a more accurate model is also suggested to detect regions with higher sensitivity to climate change, in relation with the vegetation characteristics of the area.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise en génie". Bibliogr. : f. [153]-159.
Mots-clés libres: Enneigement Modèles mathématiques. Climat Changements. couverture, équivalent, hydrologique, indicateur, modèle, neigeuse
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Leconte, Robert
Co-directeurs de mémoire/thèse:
Co-directeurs de mémoire/thèse
Brissette, François
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie
Date de dépôt: 19 août 2010 20:54
Dernière modification: 18 janv. 2017 21:45
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/260

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...