La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Radiologie en super résolution et à double énergie

Berthiaume, François (2007). Radiologie en super résolution et à double énergie. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Deux méthodes sont combinées dans cet ouvrage pour automatiser le rehaussement des radiographies en super résolution et à double énergie. La première méthode, la populaire déconvolution de Lucy-Richardson, peut être optimisée s'il est possible de soustraire du signal original une information a priori tel le signal de fond. Ce signal peut être déduit par la seconde méthode qui consiste à produire une image synthétique constituée des tissus mous et de l'air présents dans la radiographie. Cette image synthétique est le fruit d'une nouvelle combinaison des images d'épaisseurs équivalentes d'aluminium et de methacrylate de polymethyle (Lucite) produites par la méthode de double énergie classique. En combinant les deux méthodes, une optimisation de la déconvolution en super résolution des images radiologiques est possible.

Titre traduit

Enhanced resolution dual energy radiographies

Résumé anglais

X-rays have been used in medical diagnosis over many years to produce an inner representation of a body. It was recently found that X-rays may induce mutations in living cells, leading to cancer for regularly exposed patients. A solution may be the use of a low-dose imager for patients with regular follow-ups. The EOStm imager, developed by the French company Biospace Med, has the capability to produce low-dose high-quality X-ray images. However the use of a gas-chamber detector leads to lower image resolutions.

Two methods were combined in this work to produce automated enhanced resolution radiographs from dual-energy images. The performance of the first one, the well-known Lucy-Richardson deconvolution algorithm, can be improved if a priori knowledge such as the background signal is subtracted from the radiograph image. This background image can be produced by the second method which consists in creating a synthetic background image representing soft tissues and air in the image. This synthetic image is computed from a new combination of information contained in equivalent aluminum and polymethyl methacrylate (Lucite) thicknesses calculated from well-known dual-energy algorithms. By combining both methods, optimized super-resolution deconvolutions are achieved.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise en génieélectrique." Bibliogr. : f. [111]-114.
Mots-clés libres: Automatisation, Deconvolution, Double, Energie, Image, Lucy-Richardson, Optimisation, Radiographie, Radiologie, Resolution, Signal, Super, Synthetique
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
De Guise, Jacques A.
Co-directeurs de mémoire/thèse:
Co-directeurs de mémoire/thèse
Gravel, Pierre
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie électrique
Date de dépôt: 05 avr. 2011 16:24
Dernière modification: 05 nov. 2016 00:55
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/555

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...