La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Gestion de l'eau de pluie en milieu urbain : intégration des arbres dans les systèmes de biorétention

Glorieux, Mélanie (2010). Gestion de l'eau de pluie en milieu urbain : intégration des arbres dans les systèmes de biorétention. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (7MB) | Prévisualisation
[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (1MB) | Prévisualisation

Résumé

Le logiciel RECARGA est utilisé pour modéliser la teneur en eau des cellules biorétention en comparant deux taux de conductivité hydraulique (0,5cm/hr et 5,7cm/hr) et l’impact sur le la croissance des arbres. La réalisation d’un site permet l’observation du développement des arbres du mois d’août 2009 à août 2010. Pour les végétaux, la disponibilité de l’eau dans le sol au niveau racinaire varie selon les précipitations, et l’humidité du sol contribue à la capacité de photosynthèse de la plante et donc son développement. La conductivité hydraulique du substrat et son épaisseur sont les facteurs clés pour la survie des plantes dans ces systèmes. La quantité d’évènements de flétrissement augmente et dure plus longtemps avec un substrat de conductivité hydraulique plus élevée. Inversement, lorsque la conductivité est moins élevée, les moments d’inondations et de débordements augmentent. Les résultats de la modélisation indiquent que les cellules peuvent retenir sur le site par évaporation et recharge du sol de 45 à 97% de l’eau de pluie. De plus, un calcul d’interception des Quercus rubra, Quercus bicolor et Acer rubrum démontre que chaque arbre peut intercepter de 2,1 m3 à 12,9 m3 de pluie pour les périodes identifiées, représentant 1,6 à 8 % du volume annuel. Le volume d’interception est plus important lors d’une année avec une majorité de plus petits évènements. À maturité, les arbres pourraient diminuer la quantité totale d’eau de pluie acheminée dans les cellules, diminuer l’eau accessible aux autres plantes et augmenter les situations de flétrissement et de pertes de végétaux.

Titre traduit

Stormwater management for urban areas: integration of trees in bioretention cells

Résumé traduit

The software RECARGA is used to model the water content of bioretention cells by comparing two rates of hydraulic conductivity (0,5 cm/hr and 5,7 cm/hr) and the impact on tree growth. 3 cells built in a parking lot were monitered from August 2009 to August 2010 to observe the development of the trees planted. The availability of water in the soil at root level varies depending on rainfall and soil moisture contributes to the ability of plant photosynthesis and thus its development. The hydraulic conductivity of the planting soil and its depth are key factors for plant survival in these systems. The amount of wilting events increases and lasts longer with a substrate of higher hydraulic conductivity. Inversly, when the conductivity is lower, the lengths of floods and events of overflows will increase. The modeling results indicate that cells can retain on site 45 to 97% of rainwater by soil evaporation and soil recharge. In addition, an interception calculation for Quercus rubra, Quercus bicolor and Acer rubrum shows that each tree can intercept 2,1 m3 to 12,9 m3 of rain for the periods identified, representing 1,6 to 8% of the annual . The volume intercepted is more important in a year with a majority of smaller events. Mature trees could reduce the total amount of rainwater directed into the bioretention cells, decreasing the water available to other plants and increasing wilting events of potential loss of plants.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise en génie". Bibliogr : f. [107]-113.
Mots-clés libres: Eaux pluviales Gestion. Sols Perméabilité. Modèles mathématiques Logiciels. Arbres dans les villes. Chêne rouge. Érable rouge. Arbres Croissance. Flétrissement. Ilôt thermique urbain. Bicolor, Biorétention, Interception, Quercus, RECARGA, Systéme.
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Hausler, Robert
Co-directeurs de mémoire/thèse:
Co-directeurs de mémoire/thèse
Forgues, Daniel
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie
Date de dépôt: 28 mars 2011 15:21
Dernière modification: 20 janv. 2017 20:54
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/641

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...