La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Modélisation et émulation des canaux de propagation des systèmes MIMO

Jemmali, Ali (2004). Modélisation et émulation des canaux de propagation des systèmes MIMO. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

Les systèmes de télécommunication mobile de la prochaine génération doivent permettre des améliorations substantielles par rapport aux anciennes générations et des débits plus élevés devraient être atteints. Pour atteindre ces objectifs, une nouvelle technique de transmission a été mise en évidence. Cette technique consiste en une architecture de transmission à plusieurs antennes à l'émission et à la réception, appelée MIMO (Multi Input Multi Output). Les travaux de recherche ont montré que ces systèmes sont capables d'atteindre une grande efficacité spectrale. La conception et la simulation de tels systèmes nécessitent une connaissance approfondie du canal radio.

Dans ce mémoire, on s'intéresse à la modélisation du canal matriciel des systèmes MIMO. Différents modèles du canal MIMO ont été examinés et deux parmi ces modèles ont été implémentés dans SPW afin de faciliter la simulation et l'étude de performance des systèmes MIMO sans fil. Pour valider l'implémentation de ces modèles, nous avons analysé l'effet de corrélation sur le taux d'erreur du symbole d'un système MIMO.

Une investigation de la corrélation et de la capacité du canal MIMO basée sur des mesures RF incorporées a été menée. Nous avons démontré qu'une décomposition adéquate de la matrice originale du canal fait apparaître une matrice mesurable. Les résultats des simulations ont démontré que la capacité, calculée à base de la matrice mesurable, dépend de la corrélation. Cette dépendance est la même que celle de la capacité calculée à base de la matrice originale avec une différence quasi constante.

Titre traduit

Matrix channel modeling of MIMO systems

Résumé anglais

Next generation broadband radio systems must deliver unprecedented performance and higher data rates, while coping with increased spectral congestion. To achieve these goals, a new transmission technique called MIMO (Multi Input Multi Output) has emerged. This technique is based on the use of multiple antennas at both the transmitter and the receiver sides. Research has shown that these systems are able to achieve high spectral efficiency. The design and simulation of MIMO systems require profound knowledge of the radio channel.

In this thesis, we are interested in the MIMO channel modeling. Different MIMO channel models are examined and two of these models are implemented in SPW to help simulation and performance studies of MIMO wireless systems. In order to validate the implemented models we analysed the effect of the correlation on the symbol error rate (SER) performance of a MIMO system.

The investigation of MIMO channel correlation and capacity based on partial embedded RF measurements is then presented. We show that proper decomposition of the channel matrix leads to a RF measurable matrix. Simulations results show that the capacity computed based on the RF measurable matrix was found, follow the same dependence on correlation as that based on the original channel matrix with a quasi-constant difference.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise en génie électrique". Bibliogr.: f. [121]-124.
Mots-clés libres: Canal, Emulation, Mesure, MIMO, Modele, Modelisation, Propagation, RF, SISO, SPW, Systeme, Theorie
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de mémoire/thèse
Kouki, Ammar B.
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie électrique
Date de dépôt: 27 avr. 2011 20:34
Dernière modification: 21 oct. 2016 23:43
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/703

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...