La vitrine de diffusion des mémoires et thèses de l'ÉTS
RECHERCHER

Une méthode automatisée pour le test des grands logiciels

Zaraket, Hayssam (2001). Une méthode automatisée pour le test des grands logiciels. Mémoire de maîtrise électronique, Montréal, École de technologie supérieure.

[img]
Prévisualisation
PDF
Télécharger (3MB) | Prévisualisation

Résumé

La croissance rapide de l'utilisation des systèmes informatisés dans tous les domaines donne une importance cruciale au problème des anomalies informatiques. De nos jours, les ordinateurs aident les humains dans la plupart des aspects de nos vies quotidiennes, et les applications informatiques sont rendues très puissantes et complexes. Tester une application informatique simple n'est pas une tâche très difficile, mais tester un grand logiciel ayant des millions de lignes de code est une tâche très complexe. Un grand logiciel est complexe et ses interfaces avec les systèmes externes élargissent l'ampleur des acticités de test. L'industrie informatique débourse beaucoup d'argent et de temps pour tester de tels logiciels. Elle cherche toujours de nouvelles méthodes pour épargner temps et argent nécessaires à ces tests.

Dans ce mémoire nous allons aborder les difficultés rencontrées lors de test de grands logiciels et les limitations pratiques rencontrées. Nous allons aussi expliquer la nature des anomalies que nous cherchons à débusquer dans le logiciel sous test. Nous montrons comment bâtir un dictionnaire contextuel qui va nous aider dans notre méthode de test afin de trouver les anomalies.

L'objectif principal de ce travail est de présenter une méthode de test pour aider les organisations qui exécutent des tests pour des grands logiciels en tant que tierce partie, c'est-à-dire, une organisation qui n'est pas responsable de la conception de logiciel. Ce qui rend le processus potentiellement complexe impliquant un grand nombre de personnes géographiquement distribuées avec différentes perspectives et compétences. Le processus complet de notre méthode est présenté sous forme détaillée dans ce mémoire.

Ce mémoire présente une méthode et un outil permettant de mieux gérer le processus de test de grands logiciels complexes et de créer des cas de test plus efficaces et reproductibles. Plus important encore, cette méthode va permettre de réduire le temps nécessaire pour élaborer les cas, le plan et la procédure de test. De plus, et contrairement à la méthode de boîte noire, avec cette méthode nous serons en mesure de trouver la raison de l'anomalie trouvée. Toutes les étapes, les difficultés qui peuvent surgir au cours du processus et les livrables à chaque étape seront présentés et détaillés dans ce mémoire.

Une comparaison avec les deux méthodes de test les plus répandues, méthode de boîte noire et méthode de boîte blanche, sera présentée à la fin de ce mémoire pour montrer les avantages de notre méthode. Le type d'anomalies à débusquer dans le cadre de ce mémoire est celui des anomalies informatiques relatives aux problèmes des finitudes de grandeur. Nous recommandons comme travail futur d'appliquer notre méthode pour le problème des « bombes logiques ». Car le test dans des conditions normales ne révèlera pas une telle bombe. Par contre, si les conditions spéciales requises par la « bombe logique » sont rencontrées, le programme agira d'une façon différente. Un bon dictionnaire relatif au contexte de bombes logiques et l'application de notre méthode va aider à trouver les anomalies recherchées. Un autre travail serait d'appliquer notre méthode pour tester les applications informatiques pour le problème de conversion vers l'Euro, un problème que tous les établissements informatiques cherchent à résoudre pour le début de l'an 2001.

Titre traduit

An automated method for testing large software

Résumé traduit

The rapid growth in the use of computerized systems in all human activities gives a crucial importance to the problem of program bugs. Nowadays, computers are important tools for all aspects of our everyday lives, and computer applications are becoming very powerful and complex. Testing a simple computer application is not a very difficult task, but testing large software with over million lines of code is a very complex task. A large software is complex and its interfaces with external systems widen the scope of test activities. Computer establishments spend much money and time to test such software and are always seeking new methods to save time and money in their tests.

In this thesis we will discuss the difficulties and practical limitations encountered during the test of large software. We will also explain the nature of the bugs we are searching for in the software under test, and will show how to build a contextual dictionary which in our method will help to find the bugs we are looking for.

The principal objective of this work is to provide a method of test to help organisations which, acting as a third party, carry out tests for large software applications. Thus, the process can be complex involving a large number of people geographically distributed with various prospects and competencies. The complete and detailed process of the method will be presented in detail in this thesis.

Also, this work provides a method and a tool allowing better management of the process of testing large and complex software, to create more effective and reproducible test cases and especially to reduce the required time for test cases, plans and procedures creation. Moreover, and contrary to the black box method, this method will allow to find the reason behind the bug found. All the stages, the difficulties that can emerge during the process and the deliverables at each phase will be presented in this thesis.

To show the advantages of our method, a comparison of our method with the two well-known methods of test namely, the black box method and the white box method will be shown at the end of this thesis. We recommend as future work to apply our method to the problem of the so-called « logic bombs » because testing under normal conditions does not reveal such a bomb, but should the special conditions required by that bomb occur, the program performs differently from what is expected. A good dictionary related to the context of logic bombs and application of our method will help find the bugs sought. Another work area would be to apply our method to test computer applications for the problem of conversion towards the Euro currency. A problem that the computer industry seek to solve for the beginning of year 2001.

Type de document: Mémoire ou thèse (Mémoire de maîtrise électronique)
Renseignements supplémentaires: "Mémoire présenté à l'École de technologie supérieure comme exigence partielle à l'obtention de la maîtrise en génie électrique". Bibliogr.: p. 95-97.
Mots-clés libres: Automatise, Fiabilite, Fonctionnel, Grand, Logiciel, Methode, Ordinateur, Taille, Test
Directeur de mémoire/thèse:
Directeur de thèse
Wong, Tony
Co-directeurs de mémoire/thèse:
Co-directeurs de thèse
Lavoie, Michel
Programme: Maîtrise en ingénierie > Génie électrique
Date de dépôt: 17 mai 2011 20:24
Dernière modification: 03 oct. 2016 20:31
URI: http://espace.etsmtl.ca/id/eprint/835

Actions (Identification requise)

Dernière vérification avant le dépôt Dernière vérification avant le dépôt

Statistique

Plus de statistique...